La fée du confinement

Je suis de ces gens qui pensent que la période de confinement aura permis de révéler les talents et les passions. Aussi, ai-je décidé de mettre en lumière les petites fées du quotidien dans le cadre d’une série 100% Confinement. Pour démarrer en beauté, je suis allée à la rencontre d’une des personnes les plus créatives de mon entourage, une vraie fée du quotidien qui a su remodeler son monde au gré de ses passions, ma grande sœur, Louisa Peggy Bonny Deharbe. Dans cet article, j’ai choisi de partager quelques objets faits main et tirés de sa déco, qu’on pourrait facilement copier.

Créer et décorer à moindre coût, une passion

Ma sœur a toujours eu le chic de transformer le moins en plus. Ado, elle pouvait aisément prendre du linge de table et en faire une robe de gala. Aujourd’hui, à l’âge de 30 ans, elle a fait de sa créa une passion et se sert d’objets du quotidien pour illuminer son monde à moindre coût.

Son choix, elle l’explique : « En tant que mère de trois enfants, je sais qu’il n’est pas toujours facile d’avoir un budget déco dédié avec plusieurs bouches à nourrir. Aussi, ai-je fait le choix de recycler les objets du quotidien comme des bouteilles, des cartons, des meubles pendant la période du confinement.»

Sa passion, elle l’a testée sur son quotidien

«Partez du principe que tout est réutilisable. On a tous des bouteilles de vin, des shampoing, des cartons, papiers journaux à domicile et on peut imaginer une pléthore de choses. Tenez par exemple des bouteilles de bière qui finissent normalement à la casse. Vous pouvez les décorer pour en faire des centres de table, des pots de fleurs etc. »

Pendant ma grossesse, j’ai par ailleurs monté toute seule le mobile bébé de mon fils en partant de cartons (3 couches de carton pour être précise) et des fleurs. Avec un peu de patience, le rendu est tout simplement remarquable et fait son petit effet à tous les visiteurs.

Et il n’y pas que les bouteilles, tout y passe. Vous pouvez tout aussi bien utiliser du linge maison pour égayer votre quotidien ou rajouter une petite touche de romance. Elle se rappelle « J’ai décoré des chambres dans le cadre de mon travail chez Adagio pour la saint Valentin.

Son astuce si vous souhaitez vous lancez : « Les magasins discount du type Action et Noz regorgent de matériaux moins cher, tissu, fil et toile de jute, rubans, bombes de peinture, fil de raphia, laine, fleurs artificielles, vous pouvez tout reprendre et recréez votre quotidien ».

Vous savez tout, pour égayer votre quotidien, pas besoin de perdre un bras. Pour des tutos ou des avis, n’hésitez pas à la contacter via son compte Instagram.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.